LE JEUNE MOHAMED ABATTU PAR UN CORPS HABILLÉ. LES CIRCONSTANCES DU DRAME.

 LE JEUNE MOHAMED ABATTU PAR UN CORPS HABILLÉ. LES CIRCONSTANCES DU DRAME.

Un jeune homme répondant au nom de Mohamed a été tué ce jeudi, 21 mai à Lomé par les forces de sécurité vers 11 heures.

Selon le récit des témoins sur les lieux, le jeune Mohamed qui travaille dans une station de lavage de véhicule à Avedzi à Lomé était au volant d’une voiture qu’il conduisait mal d’après la remarque faite par les forces de sécurité qui ont réussi à le stopper au carrefour SUN CITY à côté de la pharmacie VOLONTAS DEI.

Après sa sortie de la voiture, un agent de la sécurité lui aurait demandé de donner la clé de la voiture, mais il refusa de s’exécuter.

Une altercation survient entre les deux. Suite au refus du jeune homme de s’exécuter, l’homme en treillis aurait sorti un couteau et promis de le poignarder s’il ne donne pas la clé de la voiture.

Mohamed resta toujours sur sa position jusqu’à ce qu’une vive bousculade survînt. Le gendarme perd alors son couteau qui se retrouve par la suite entre les mains de Mohamed. La force a changé de camp. Mohamed aurait laissé entendre ceci à son ennemi : « Comme tu m’as raté, c’est à mon tour de te poignarder maintenant ».

Le combat entre les deux ne semblait pas se terminer en faveur de l’agent de sécurité. Un autre homme en treillis, qui observait la scène n’a pas trouvé mieux trouvé que de charger son arme avant de tirer à bout portant sur Mohamed. Le jeune homme a rendu l’âme, il a été tué et son corps gisait au sol là jusqu’à 13 heures, voire au-delà.

La famille ne fut pas autorisée de prendre le corps. Même les populations du quartier sorties en grand nombre pour manifester leur colère ont été dispersées à coup de gaz lacrymogène.

Digiqole ad

La Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *