GHISLAIN AWAGA, REÇOIT LE PRIX DU MEILLEUR ENTREPRENEUR DE L’AFRIQUE FRANCOPHONE, CATEGORIE OPERATEUR ECONOMIQUE

 GHISLAIN AWAGA, REÇOIT LE PRIX DU MEILLEUR ENTREPRENEUR DE L’AFRIQUE FRANCOPHONE, CATEGORIE OPERATEUR ECONOMIQUE

Ghislain Emerice AWAGA le plus jeune milliardaire du Togo, 23 ans, 8 milliards FCFA de fortune reçoit un Prix panafricain ce samedi 19 décembre 2020 à Azalai hôtel d’Abidjan.
Né le 10 octobre 1997 à Lomé, Ghislain Emerice AWAGA, 23 ans, est bien assis sur une fortune que bien de personnes dont son entourage ont du mal à s’imaginer. Et même s’il vous le dit en personne, vous ne le croirez pas, tellement son jeune âge, l’innocence dans l’expression de son visage et la modestie ont raison de son ingéniosité et de son goût du risque qui ont fait de lui un fortuné de bas âge.

Bachelier à 16 ans, très tôt poussé dans les méandres de l’enseignement primaire (fonction publique), le « petit Ghislain » était bien trop fûté pour se contenter de la craie, de maigres salaires de l’Etat perçus parfois à l’affût de grèves et revendications syndicales interminables sans oublier les caprices des élèves de moins en moins studieux à gérer.

Le Trader, chef d’entreprises!
C’est dans le Trading du Forex (Foreign Exhange), c’est-à-dire les opérations d’achats et de ventes effectuées sur les marchés financiers que le jeune navigue bien curieux mais aussi téméraire. Nous sommes courant 2017, il venait de sortir de l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de Notsé, une petite ville au Nord de Lomé la capitale. Il avait alors obtenu son premier crédit bancaire (présalaire) d’un million de F CFA, qu’il décide d’investir (la moitié) dans l’ouverture d’un compte trading via un courtier comme cela se fait, alors que cet univers du trading lui était parfaitement inconnu. L’autre moitié, il l’injecte dans la création d’une petite entreprise multiservices dont le développement d’applications sur besoin entre autres prestations, au grand mécontentement de sa famille qui l’attendait dans une gestion assez classique de son petit magot, c’est-à-dire, s’aménager une chambre de jeune fonctionnaire, se payer un moyen de déplacement (une moto) et le reste pour les besoins urgents de ses 4 frères et soeurs dont il est l’aîné.

Le choix du trading: une bien grosse curiosité pour ses proches!
Le CEO Ghislain n’était cependant pas destiné à un parcours classique d’instituteur, surtout pas un employé de carrière. Son choix a bien dû décevoir à l’époque son géniteur qui s’intrigua d’ailleurs du secteur dans lequel son jeune fils investit : le Trading; un secteur tout aussi méconnu du grand public africain en général et togolais en particulier. Ghislain était une grande curiosité tant pour sa famille que son entourage!

Deux années plus tard, il est à la tête de la G & F Corporation puis de la première école internationale de trading certifiée au Togo. Il est l’un de ceux qui font découvrir à la jeunesse togolaise, ce nouveau métier qui pourrait valablement leur donner une autonomie financière à ces jeunes, grâce à la magie d’internet ainsi qu’aux opportunités des marchés financiers.

Trading du Forex

Méconnu du grand public, Ghislain n’est pas du genre égoïste à garder pour lui seul, le secret de sa fortune. Depuis quelques mois, il a entamé une offensive dans la formation de jeunes traders, privilégiant les étudiants des universités publiques du Togo, à qui il espère bien rendre service en montrant la voie du succès : « J’ai été étudiant ; et sans le trading, j’aurais été obligé de prendre des crédits pour réaliser le minimum de mes aspirations », nous a-t-il confié, tout relaxe dans son bureau sans grand confort, au fond d’un quartier périphérique de Lomé. Malgré sa fortune estimée à environ 13 millions de dollars US, environs 8 milliards FCFA un fonds amassé rien qu’en investissant sur le marché du Forex, Ghislain est plus philanthrope que frimeur. Ce garçon a les pieds sur terre.

Conseiller de banquiers à Lomé !

Il détient un gros portefeuille d’investissement, avec de gros clients allant des hommes d’affaires aux officiels du gouvernement de son pays, sans oublier qu’il conseille et coache certains banquiers dans le domaine du trading. Impossible de passer 15 minutes avec Ghislain, sans qu’il ne vous parle de Thami Kabbaj son idole, ou d’autres fortunes mondiales dont le parcours est d’une manière ou d’une autre lié au trading. Le jeune garçon ne se contente pas pour autant de sa presque dizaine de milliards FCFA de fortune, et projette de diversifier ses domaines d’investissement.

Chef d’entreprises hors-pair, entouré de jeunes qui l’admirent et le respectent, Ghislain est très travailleur et fait la fierté de ses proches.

L’Observatoire Africain pour la Promotion de la Bonne Gouvernance, lui décerne le Prix Panafricain du Meilleur Entrepreneur d’Afrique de l’Ouest Francophone dans la Catégorie des Jeunes Opérateurs Economiques. En relation bien entendu à son leadership dans le monde des affaires. De par son génie créateur et managérial, il a pu se hisser dans le cercle très restreint des operateurs économique togolais et africain, il a un profil atypique et une capacité d’investissement supérieur à la moyenne, ce qui fait de lui un model de réussite sociale et un exemple à suivre pour la jeunesse africaine.

Digiqole ad

La Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *