COVID-19, LE SHOWBIZ TOGOLAIS BOIT À COMPTE-GOUTTES

 COVID-19, LE SHOWBIZ TOGOLAIS BOIT À COMPTE-GOUTTES

A l’image de la majorité des secteurs d’activités, l’industrie du spectacle togolais est sous sédatifs depuis l’attaque du Covid -19.

Pas besoin d’être économiste pour remarquer que tout ceux qui vivent de ce secteur d’activité vont mal en ce moment.
Depuis le sommet de la pyramide avec les artistes, les managers et les animateurs d’évènements en passant par les organisateurs de spectacle, la période des vaches maigres semble avoir atteint sa cime.

De partout, les acteurs culturels se plaignent de cette période peu fertile sous le charme du coronavirus.
L’univers artistique avec toutes ses ramifications tournent autour du spectacle (show case, concerts, expositions, festivals…) et donc sans spectacle, pas d’entrée majeure de bénéfice, ce qui entraine une crise financière. Alors, comment survivent les artistes togolais en ces périodes financièrement sombres surtout après près de 3 mois sans spectacles ? « Les temps sont difficiles pour nous acteurs du showbiz surtout avec cette maladie. Personnellement, mon artiste n’a pas fait des scènes et je n’ai pas donc à mon pourcentage mais ce ne n’est pas évident lorsqu’on ne vit que de ça ». Nous dit Bedel, manager d’artiste.

Pour ceux qui n’ont que les œuvres artistiques pour bien, c’est la croix et la bannière au quotidien. Mais, ceux qui ont d’autres activités en parallèle ou qui font des ventes (disc, streaming, t-shirt…) malgré la crise, ont la tête hors de l’eau. Mais même pour eux rien n’est gagné d’avance avec cette crise cancérogène.

 

 

Daniel K.AGBENOWOSSI

 

 

Digiqole ad

La Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *